Interview de Romain Rissoan, spécialiste des réseaux sociaux et du R.O.I. sur le web

Mathieu Chartier Référencement 1 commentaire

Romain Rissoan est un auteur connu pour ses ouvrages sur les réseaux sociaux et la gestion du R.O.I. dans le domaine du webmarketing. Après avoir discuté longuement avec lui et l'avoir rencontré, il me semblait important de vous le présenter afin de rendre hommage à une des personnes qui nous permet de mieux comprendre ces outils en pleine expansion. Je tiens donc à remercier Romain d'avoir bien voulu répondre à mes questions et j'espère que cela vous plaira.

N'hésitez pas à poser des questions si les réseaux sociaux vous passionne ou vous interpellent. Bonne lecture...

Réseaux sociaux - Optimisez votre ROI

1/ Romain, tu es connu pour tes ouvrages sur les réseaux sociaux, peux-tu nous en dire davantage à ton sujet, sur ce que tu fais dans la vie et ce qui t’a emmené vers ce sujet passionnant ?

Je suis consultant formateur sur le marketing et le management. Je me suis spécialisé sur les réseaux sociaux car j’ai senti qu’il y avait des choses à faire sur ce sujet. Cela fait maintenant 3 ans et demi que je me suis spécialisé sur ce sujet. Je l’aborde de manière très analytique contrairement à beaucoup de mes confrères qui confessent avoir une passion sur le sujet. J’accorde de l’importance aux réseaux sociaux numériques uniquement à la hauteur de ce qu’ils apportent pour une organisation.

2/ En novembre 2012, tu n’as pas sorti une simple réédition de ton ouvrage « Réseaux sociaux - Comprendre et maîtriser ces nouveaux outils de communication » mais deux livres distincts sont sortis, peux-tu nous en dire plus à ce sujet ? Quelles étaient tes volontés ? Pourquoi avoir dissociés la notion de R.O.I. de ton ouvrage général sur les réseaux sociaux ?

Je veux devenir une star ! Lol. Plus sérieusement le premier était déjà édité en V2 sur des impressions d’écran de l’an passé, je n’avais donc pas le choix si je voulais qu’il continue à se vendre, je me devais de le mettre à jour. Par contre je souhaitais vraiment produire un autre ouvrage plus adapté aux spécialistes du métier. J’étais un peu attristé de constater que des professionnels du web avaient été déçus du premier alors qu’il ne leur était pas destiné ! Et pourtant, j’en avais des choses à dire. Les voilà formulées dans ce livre dédié à ceux qui savent ce que sont les réseaux sociaux mais qui ne savent pas comment en tirer un bénéfice tangible, un bénéfice à la hauteur de leur investissement en temps, en argent et en motivation.

3/ As-tu d’autres ouvrages en projet ? Si oui, traiteront-ils encore des réseaux sociaux ou comptes-tu étendre tes connaissances dans d’autres domaines ?

A vrai dire, j’aimerais bien élargir le sujet. Sortir de la technique, l’idée serait alors d’apporter des choses au niveau politique, sociologique, ou économique. Mais je crains un peu l’échec sur ce plan car les personnes intéressées par ces thématiques s’intéressent peu au sujet et à l’inverse, les personnes intéressées aux médias sociaux s’intéressent peu à ces thématiques. Du coup j’hésite à produire un autre livre encore dans la technique mais dans la simplification des processus de gestion des médias sociaux. L’idée serait de donner des méthodes de travail, pour n’importe quelle organisation, pour construire une stratégie de communication social media.

4/ Selon toi, référencement et réseaux sociaux sont-ils des sujets en corrélation ? La visibilité des sites web passe-t-elle par une présence obligatoire sur certains réseaux sociaux ?

Bien évidemment ! Les réseaux sociaux apportent, d’une part des backlinks, des liens de connexion entre votre site et d’autres sites, ce qui, on le sait, améliore votre référencement et le nombre de visiteurs. Mais surtout, la montée en puissance de Google+ et de l’algorithme Author Rank confirme l’arrivée du SMO (Social Media Optimization). J’irai même plus loin, le SEO peut se faire « manger » par le SMO. Car lorsque je regarde les expériences que j’ai menées avec mes clients, les résultats sont juste effarants : pour faire simple, on fait un site correctement construit pour référencement naturel, puis on mène une politique de communication social média et là on constate que la montée en visiteurs explose mais surtout la position naturelle sur Google explose également. C’est juste impressionnant.

5/ Que penses-tu de l’impact de Google+ dans la sphère des réseaux sociaux généralistes ?

Dans l’univers des réseaux sociaux Google+ peine clairement à faire sa place. Mais à côté de cela le public est franchement plus adulte et plus professionnel. Ca fait franchement plaisir de naviguer sur un outil qui traite de vrais sujets et sur lequel la technique permet un vrai travail d’expression autre que par le Like, le « Lol » ou le « génial ».

Réseaux sociaux - Comprendre et maîtriser ces nouveaux outils de communication (3ème édition)

6/ Que penses-tu de la notion d’AuthorShip (ou AuthorRank) développée par Google ? Selon toi, est-ce que la concurrence (Facebook, Twitter et Microsoft notamment) va réagir en proposant des aspects similaires ?

Oui et non. Oui Facebook (et pourquoi pas Twitter) peuvent créer leur propre « Klout », un système permettant à chacun de comparer leurs « performances » social média. Mais pas du tout dans un objectif utile comme le fait Google qui va servir son propre moteur de recherche.

7/ Comment vois-tu le community manager de demain : plutôt un webmaster plus technique qu’auparavant, un marketer expert en communication et en rédaction ou un administrateur complet ayant des bases solides en rédaction web et en référencement ?

Voilà une bonne question. Franchement je ne vois pas comment la responsabilité de community manager peut être confiée à un seul individu : compétences en technique informatique, en communication, en infographie, en management…on demande tout à un community manager. A mon avis le métier va évoluer en s’intégrant à l’organisation. Chaque collaborateur d’une entreprise va devoir intégrer cette partie-là dans son travail.

8/ Quels sont selon toi les réseaux sociaux à suivre des près dans les mois à venir ? On note par exemple l’essor massif de Pinterest en France, va-t-il encore gagner des parts de marché ?

Ce sujet est très vaste. A mon sens la partie est déjà terminée pour les réseaux sociaux généralistes. L’important est de se concentrer sur les réseaux sociaux spécialisés. C’est un peu comme si on se demandait qui serait le prochain acteur de la grande distribution française, les acteurs sont tous très implantés, la seule façon de marquer la différence est dans la spécialisation verticale (s’adresser à une seule cible sous toutes ses formes, ce que font les sites de rencontre par exemple) ou horizontale (s’adresser à de multiples cibles sous une forme bien spécifique, ce que fait Pinterest). En fait, selon le secteur d’activité et selon le besoin il va falloir trouver son réseau social.

9/ Quels sont les outils de suivi des réseaux sociaux que tu recommanderais à tes lecteurs ? Pour quelles raisons ?

Je pense que Hootsuite est un outil difficilement contournable lorsque l’on fait du média planning. Par ailleurs, Yahoo Pipes permet une gestion très avancée des flux RSS. Cet outil est technique mais très puissant.

Pour davantage d'informations sur Romain, n'hésitez pas à vous rendre sur www.romain-rissoan.com et sur le site des éditions ENI pour commander les ouvrages de Romain Rissoan.