La compatibilité mobile : nouveau critère de positionnement

Mathieu Chartier Référencement 8 commentaires

Google modifie sans cesse son moteur de recherche pour le rendre de plus en plus pertinent, c'est pourquoi les facteurs de positionnement des pages web évoluent (ou regressent) selon la bonne volonté des ingénieurs de la firme. Depuis quelques années, Google nous a gratifié de quelques nouveautés mais 2014 risque de marquer un tournant...

Souvent, les critères qui perdent du poids ou disparaissent résultent de deux réalités :

  • Google remarque que les tests effectués ou résultats obtenus pour ses critères ne sont pas suffisants ou révélateurs (par exemple, l'affichage issu de l'AuthorShip a disparu après que Google a eu des retours peu éloquents...).
  • Les abus des référenceurs ("Black Hat" en général, même s'ils nous aident souvent par ailleurs) sont trop nombreux sur tels ou tels critères donc Google les dévaluent (la liste est longue mais le facteur réduit à néant le plus connu reste celui des <meta /> par exemple)
Edit du 19/11/2014

Google a officialisé la prise en compte du critère du "mobile friendly" pour son moteur mobile. Désormais, les sites web adaptés au mobile seront mieux positionnés s'ils respectent quelques critères (distance entre les liens, lisibilité des textes sans zoomer, contenu lisible avec peu de scroll mais aussi absence de technologies "bloquantes" comme Flash).

2014, l'année des nouveaux critères de positionnement en SEO ?

Ces dernières années, Google a mis en avant le PageSpeed afin de valoriser les pages web (ou plutôt les sites dans ce cas) qui faisaient en sorte d'améliorer la vitesse de chargement des pages. Bien que je ne sois pas d'accord avec les spécialistes qui pensent que seule la vitesse est prise en compte (je pense que ce sont des facteurs d'accélération qui sont analysés et non la vitesse en elle-même), ce critère du PageSpeed a été une nouveauté pertinente et intéressante...

Cette année, c'est le critère de l'HTTPS qui a vu le jour pour valoriser les sites "sécurisés". Bien qu'il ne fasse pas encore l'unanimité (au sein même des équipes de Google d'ailleurs), nous pouvons considérer que ce facteur de positionnement web est un plus car il met en avant les sites sécurisés et permet surtout de moins bien positionner les sites de spam ou black hat (j'imagine mal les sites spammy payer un certificat SSL...).

Nous pouvons donc légitimement nous demander si Google ne va pas créer de nouveaux facteurs. Pour être honnête, j'en discutais récemment avec le pape de la SEO Olivier Andrieu et nous nous disions qu'il serait pertinent pour Google de valoriser les sites qui proposent une alternative mobile de leur site web. Voici pourquoi je prends les devants avec de la prospective et que je pense très sincèrement que ce critère de positionnement va arriver plus vite que nous ne l'imaginons...

Google note-t-il les sites mobiles et le responsive web design ?

Nous en arrivons à la question fatidique : avoir un site web mobile comme alternative ou un responsive web design est-il un critère de positionnement en SEO ? Pour le moment, nous devons considérer que ce n'est pas encore le cas mais nous allons voir que plusieurs facteurs sèment le doute...

Tout d'abord, Google a toujours dit qu'il appréciait les sites mobiles ou en responsive web design car cela aidait les internautes à mieux comprendre les sites. Sur ce point, avouons que nous ne pouvons qu'être d'accord avec cette remarque.

Parallèlement, trois phénomènes successifs permettent d'imaginer que le "mobile friendly" pourrait devenir un nouveau facteur de positionnement en SEO :

  • Les dernières versions de PageSpeed Insights affichent le rendu mobile, la vitesse de chargement sur mobile (PageSpeed pur) mais aussi l'expérience utilisateur. Par conséquent, Google note aussi la qualité de l'expérience utilisateur, ce qui pourrait lui servir pour un critère de positionnement pour les sites "mobile friendly" ou non...

Suivi du mobile et du temps de chargement mobile dans PageSpeed Insights

  • Google a récemment tester l'affichage d'icônes dans les SERP mobiles pour indiquer aux utilisateurs si un site était "mobile friendly" ou non. Cela a été rapporté par le site searchengineland le 13 octobre 2014. Nul doute que cette affichage pertinent peut indiquer une préférence pour les sites mobiles ou en responsive web design...

Google mobile affiche des icones mobile friendly dans les SERP

  • Google Webmaster Tools a vu une toute nouvelle option récemment pour la "compatibilité mobile". Cette fonctionnalité indique une liste de facteurs à régler pour devenir "mobile friendly" et avoir un site adapté aux supports mobiles. Nul doute que Google étudie de fond en comble les pages web pour les valoriser ou non en fonction des qualités de pages. Sachez pour beaucoup de sites web, les traitements sont encore en cours du côté de Google tant l'outil est récent...

Compatibilité mobile dans Google Webmaster Tools

Il est très étonnant de voir Google nous mettre à disposition des fonctionnalités et des outils si cela n'est pas pour au moins tester un critère de positionnement. Pour rappel, Google affichait des informations sur les auteurs quand l'AuthorShip a été mis en place (la fonctionnalité a disparu juste avant que l'AuthorShip soit abandonné, comme par hasard... :D), les Webmasters Tools affichent désormais l'option "Problèmes de sécurité" depuis que le critère de l'HTTPS est en place, etc.

Si rien ne confirme qu'il s'agisse déjà d'un facteur, force est de constater que nous tendons vers un critère de ce type, il faut rester à l'écoute des prochaines confidentialités de Google ou de ses portes-paroles car tout porte que cela ne devrait pas tarder...

Si un site mobile ou responsive est valorisée, quels moteurs en profitent ?

Pour le moment, il semblerait que ce facteur valorise essentiellement les SERP de Google mobile, les sites adaptés aux supports mobiles pouvant alors être valorisés plus que les autres. Ce facteur de positionnement pourrait aussi être étendu aux SERP classiques car il serait plus pertinent d'avoir un site sécurisé mais aussi un site qui apporte une plus-value aux internautes en proposant des alternatives mobiles. Ce ne sont que des suppositions mais pourquoi pas après tout ?

Même si rien ne confirme qu'un tel critère existe, il est très rare que les options des outils pour webmasters ne coïncident pas avec un critère de positionnement ou au moins un test de la part de Google. Ici, nous avons pas moins de trois facteurs concordants autour du mobile qui nous obligent à penser à un futur critère de positionnement. Je ne peux que vous conseiller de passer plus vite à une version mobile en m.site.com (ou site.mobi avec redirection 301) ou à du responsive web design.

8 commentaires

  • Les critères de positionnement évoluent jour après jour. Et deviennent même de plus en plus compliqués à suivre pour les référenceurs, même ceux qui sont les plus avertis. Maintenant, c'est vrai qu'une bonne partie des internautes utilisent leur mobile pour faire des recherches. Et l'intérêt de créer un site responsive design n'est plus à redire. Mais voilà que la compatibilité mobile est un facteur pouvant permettre à un site de mieux se classer dans les résultats de recherche. Une raison supplémentaire de s'y applique davantage.

  • Pauline dit :

    excellent article ! au delà des critères de positionnement, je retiens surtout le facteur "mobile friendly" qui fera nettement la différence pour les internautes

  • Jolie réflexion! Les critères de référencement de Google ne cesse d'évoluer et avec la progression du mobile, on pourrait bien penser qu'il y aura dans les années un nouveau critère de classement. Si pour l'instant, on ne sait pas quel sera le mieux pour son entreprise et le référencement, le choix entre un site mobile ou en responsive devrait se faire en fonction de ses moyens (financiers, techniques, humains, etc.). En tout cas, en termes de coût et de praticité, le responsive est assez intéressant.

  • Stéphane dit :

    Si ce n'est pas encore un critère de positionnement, cela ne saurait tarder. La recherche mobile ne cesse d'augmenter. Je pense que ce critère doit faire partie d'un audit SEO à part entière. Même si pour l'instant, cela ne joue pas sur les positionnements Desktop, une bonne anticipation est toujours conseillée. De plus, on sait qu'il existe plusieurs GoogleBot, dont celui orienté "Mobile".

  • Très bel article de prospective qui se démarque des inquiétudes et rabâchages entretenus par le petit monde du SEO.
    Par contre si l'avenir du search se réduit au solomo, c'est certainement réducteur et un poil angoissant.

  • jérome dit :

    Merci pour ton article surtout sur un sujet aussi important.Jusqu'à présent, je ne pense pas que Google évalue ce critère mais j'ai une conviction qu'il va surement l'inclure dans les années à venir surtout lorsqu'on voit le développement des critères de positionnement aux files des années.Il serait même génial de tracer une sorte d'échelle qui contient tous les changements.Mains finalement le marché de l'Internet mobile est bien développé donc c'est normal de le considérer dans l'indexation par Google.

  • Vuduweb dit :

    Effectivement, Mathieu Chartier, c’est inévitable. Du moins, Google Mobile l’imposera sans doute. Le mobile deviendra dans très peu de temps un vrai critère de positionnement.

  • Déposer un commentaire

    L'adresse de messagerie ne sera pas publiée.* Champs obligatoires