Cuil : moteur d’avenir ?

Mathieu Chartier Prospective web 0 commentaire

Cuil est un moteur de recherche crée en 2005 par trois anciens membres de Google. Son interface d'accueil offre sobriété et simplicité, effet garanti depuis l'amorce de Google...

Les concepteurs de Cuil ont vanté la capacité d'indexation de leur moteur à sa création, il comptait en effet près de 121 Milliards de pages indexées à son arrivée sur le marché.  Il recense aujourd'hui près de 125 Milliards de pages web, ce qui fait de lui l'un des moteurs dont la base de données est la plus chargée actuellement, après l'indéboulonnable Google...

Selon le peu d'informations sur son algorithme, Cuil s'appuie sur l'analyse des contenus pour hiérarchiser ses résultats, loin des idées de PageRank chères à Google. Cette technique semble pourtant ancienne et dépassée et ne peut pas suffire pour trier la masse de sites web indexés. Quels sont donc les réels moteurs de calculs pour l'affichage de résultats ? Difficile de savoir, mais les concepteurs désirent mettre les contenus des pages en valeur. Cependant, Cuil est actuellement en train de réfléchir à la prise en compte des actualités et du temps réel dans la hiérarchisation de ses résultats (source). Cet aspect d'avenir commence à se développer fortement puisque le nouveau moteur Yauba s'intéresse également de près à la prise en compte du temps réel comme critère de pertinence. Si cela venait à se confirmer, nul doute que Cuil prendrait un avantage sérieux sur la concurrence, même si Google développe ce principe actuellement.

La force de Cuil, selon ses créateurs, était son interface pour les pages de résultats. En effet, celle-ci s'approche très clairement des standards de la presse en ligne avec un affichage sur plusieurs colonnes avec titres et résumés succincts. C'est le point de différenciation fondamental vis-à-vis de la majorité des moteurs, même si SearchMe a également tenté de se démarquer avec son affichage en "3D".

Malgré tout, les dernières études d'eyetracking n'ont pas rendu un jugement très favorable à Cuil, et indirectement aux autres moteurs dont l'interface se différencie trop de Google (source). En effet, ces analyses ont permis de suivre les habitudes humaines et suivre le regard de plusieurs internautes. L'expérience a montré que les utilisateurs sont actuellement formatés pour regarder directement la zone en haut à gauche présentant les premiers résultats sur Google. Une interface dispersée comme celle de Cuil demandera donc une adaptation longue et fastidieuse, ce qui freinerait l'utilisation de ce moteur de recherche assez rapidement... Il semblerait malgré tout que les créateurs ait pris conscience de ce problème puisqu'ils travaillent encore sur leur interface et tentent de l'adapter au mieux pour les internautes tout en conservant le principe d'affichage sous forme de courts articles...

Interface de Cuil : ex moteur de recherche