L’API de la Google Search Console s’améliore encore…

Mathieu Chartier Développement 2 commentaires

Google developers pour l'usage des API

Les fans des API doivent être ravis, Google a annoncé que des nouveautés sont apparues dans l'API de la Google Search Console (encore appelée Webmaster Tools pour l'occasion). C'est John Mueller qui l'a annoncé sur son compte Google+, en mentionnant les quelques nouveautés qui suivent :

  • Quotas de requêtes vers l'API revus et corrigés. Désormais, le nombre de requête par jour (QPD), de requête par seconde (QPS) ou de requête par minute (QPM) a été simplifié et augmenté pour faciliter le suivi pour les développeurs qui utilisent les API de Google (vous pouvez le suivre dans votre console de développeur Google). La documentation est limpide à ce sujet, je vous en fais un court résumé ici :
    • Pour l'API Search Analytics, pour chaque site ou chaque utilisateur :
      • 5 QPS
      • 200 QPM
      • 100 000 000 QPD (pour un projet complet)
    • Pour les autres API (dont celle de la Search Console) :
      • 20 QPS
      • 200 QPM
      • 100 000 000 QPD (par projet avec la même clé d'API)
  • Le suivi des erreurs de crawl se dote désormais d'une nouvelle liste de données appelée "Linked from". L'objectif est de fournir aux webmasters des informations sur les URL qui pointent vers des pages qui ont subi des erreurs de crawl (la documentation indique toutefois qu'il ne s'agit que d'un échantillon des URL concernées...).
  • Le suivi des données permet désormais d'obtenir jusqu'à 5000 réponses d'un seul tenant (ce qui représente 5000 lignes de données) provenant de l'API de la Google Search Console notamment. C'est très pratique pour les sites d'une certaine envergure, et cela évite de passer par moult filtres comme auparavant. Le travail est donc quelque peu simplifié et accéléré. Le code ci-dessous, adapté de la documentation, montre que tout se passe au sein des paramètres JSON "rowlimit" (désormais à 5000) et "startRow" (point de départ de la demande).

Certaines API de Google sont assez cloisonnées et ne donnent pas accès à suffisamment de données pour vraiment les rendre très intéressantes, mais dans l'ensemble, cela s'améliore et il devient de plus en plus valable d'interroger en direct les outils de Google pour faire son monitoring et son suivi. Certes, cela demande des compétences techniques et cela n'est pas toujours utile pour des sites de petites ou moyennes envergures, mais n'hésitez pas à vous pencher sur le sujet, c'est parfois intéressant d'automatiser certaines tâches. :D