Google conseille d’adapter les contenus mobile/ordinateur avant l’arrivée de l’index mobile

Mathieu Chartier 23 juin 2017 à 08:17 SEO 0 commentaire

Google et son index Mobile-First en SEO

Lors d'un récent hangout vidéo pour webmasters, John Mueller a évoqué les sites mobiles (m.xxx.ext) et les risques qu'ils peuvent entraîner en vue du passage à l'ère de l'index Mobile First de Google. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne sera pas plus forcément conseillé de créer un site mobile à part, ou tout du moins sans valoriser le site principal...

Vers la 25e minute de la vidéo ci-dessous, le porte-parole de Google indique que les robots n'indexe pas vraiment les sites mobiles actuellement (en m.xxx.ext). D'une part, cela s'explique car c'est l'index Desktop qui a le dessus à ce jour, et donc ces sites intéressent moins Google. D'autre part, le moteur de recherche comprend qu'il s'agit de versions alternatives d'un site parent souvent bien plus fourni en contenu. Et c'est là que le bât blesse pour l'avenir de Google. En effet, le déploiement de l'index Mobile First (prévu en 2018) risque de changer la donne. Tentons d'expliquer pourquoi...

Souvent, la création d'un site mobile à part entière est un choix d'entreprise ou de webmaster, donc l'objectif est de n'afficher que les contenus jugés utiles pour l'utilisateur, etc. Or, dans la logique de Google et du prochain index, il faut que les versions ordinateur et mobile d'un site proposent les mêmes contenus. Dans ce cas, le responsive web design répond bien aux attentes (méthode préconisée par Google) car ce sont les mêmes contenus présentés différemment selon le support.

Lors d'une longue conversation à ce sujet sur Twitter, John Mueller a confirmé que les contenus devaient être identiques entre mobile et ordinateur, mais que si c'est le cas entre un site mobile et un site parent, cela ne pose bien entendu aucun problème. L'important est que les contenus mobiles correspondent avant le déploiement de l'index Mobile First, au risque que Google dévalue fortement le classement d'un site qui n'aurait pas réagit à temps. Imaginons que site mobile assez pauvre en contenu soit encore en place lors d'une phase de déploiement de l'index Mobile First, ce dernier indexera ses contenus et fera donc chuter le ranking du domaine.

En d'autres termes, si vous proposez une version mobile alternative ou responsive qui ne proposent pas les mêmes contenus que la version pour ordinateur, pensez à changer cela rapidement, peu importe la méthode. Il convient de réaliser les travaux avant le lancement de l'index Mobile First, cela va passer plus vite qu'on ne le pense...

Tutoriel vidéo - Google conseille d?adapter les contenus mobile/ordinateur avant l?arrivée de l?index mobile