Google met à jour l’outil Test My Site pour les entreprises

Mathieu Chartier SEO 0 commentaire

Google a déployé l'outil Test My Site en juin 2016 afin d'aider les entreprises à vérifier quelques points essentiels concernant leur site web. L'outil a été mis à jour le 28 juin 2017 avec de nouvelles données plus intéressantes pour les entreprises, notamment la vitesse de chargement des pages, la perte potentielle de visiteurs et la mise en concurrence sectorielle.

Testez votre site d'entreprise avec l'outil Test My Site de Google

L'outil se présente sous la forme d'un smartphone dans lequel nous devons entrer une URL (il faut tester chaque URL séparément, comme dans la plupart des outils). Une fois l'URL testée, Google procède à une batterie de tests avant d'afficher un rapport court sur le web. Pour aller plus loin, il faut demander un rapport détaillé qui sera transmis par email (et qui permet à Google de récupérer des adresses email en parallèle...). Lors du chargement, Google insiste notamment sur un chiffre important : d'ici 2020, 70% des connexions mondiales se feraient sur des connexions 3G ou inférieures. Il convient donc d'avoir des pages rapides pour répondre à cela.

Le communiqué qui présente la mise à jour insiste sur plusieurs chiffres pour montrer l'intérêt des performances d'un site web :

Partant de ce constat, Google insiste clairement sur la mobilité et la vitesse de chargement des pages, ce sont donc les statistiques qui reviennent le plus dans l'outil Test My Site. Le petit reproche que l'on peut faire à ce genre d'outils est qu'il ne faut que s'appuyer sur d'autres services déjà existants. Par exemple, le rapport complet envoyé par email ressemble en tout point aux résultats affichés par l'outil PageSpeed Insights, tandis que le rapport court reprend aussi des points de l'outil mobile de Think With Google.

Voici un exemple de résultat que j'ai capturé pour mon site d'agence Internet-Formation. Ce qui est intéressant est l'estimation des pertes générées en termes de visites à cause du temps de chargement. Dans cet exemple, la page s'est totalement chargée (toutes ressources confondues) en 3 secondes, ce qui représente une perte potentielle de 10% de visites. Cela se traduirait donc en théorie par un taux de rebond minimal de 10% juste à cause de la vitesse...

Résultat d'un test avec l'outil Test My Site de Google pour les entreprises

La suite du rapport tente de mettre en perspective la page testée avec les autres pages d'une même thématique déjà testée ou connue par l'outil de Google. Ainsi, vous pouvez savoir où vous vous situez dans la hiérarchie des sites d'un secteur donné. Ce n'est pas très précis mais cela donne une idée.

Dans la capture ci-dessous, la page que j'ai testée a mis 5 secondes à se charger complètement, ce qui est à la limite du satisfaisant selon l'outil Test My Site. On observe que dans la catégorie sectorielle, les pages les plus performantes se chargent en 4,1 secondes. Il ne s'agit pas d'une moyenne mais bien des sites les plus performants, ce qui signifie que certains sites doivent être très longs à charger...

Mise en concurrence des résultats de l'outil Test My Site de Google

L'ultime page du rapport vous invite à télécharger le rapport complet pour obtenir les résultats sur les améliorations possibles à mettre en oeuvre (mise en cache, optimisation des images, compression des ressources, etc.). Toutefois, il est parfois difficile d'obtenir d'excellents résultats même en faisant son maximum...

Attention aux résultats

Pour l'anecdote, mes pages testées obtiennent une note de 95/100 à 97/100 sur l'outil PageSpeed et sont très optimisées en amont. Malgré toutes mes optimisations actuelles, les pages mettent 3 secondes à 10 secondes (page d'accueil avec slideshow) à se charger complètement en connexion 3G (mais mon DOM est chargé en moins d'une seconde, ce qui est plutôt très bien). Notez tout de même que ce chargement "long" ne se voit pas forcément à l'écran. Par exemple, le chargement du script de Google Analytics n'a aucun impact visuel pour l'utilisateur, tout comme d'autres. Ce qui importe est d'afficher le contenu pertinent rapidement pour limiter le taux de rebond...

Le seul critère qui revient toujours est de "Réduire le temps de réponse du serveur". Cela s'explique car je suis hébergé en mutualisé chez o2switch, et non sur un serveur dédié que je pourrais optimiser à 100%. Un hébergement mutualisé ne peut pas garantir les mêmes performances qu'un serveur dédié, malgré toutes les qualités d'o2switch en la matière.

Si vous souhaitez aller très loin dans les optimisations, je vous invite à passer la certification Google Mobile et aussi à lire la documentation officielle pour développeur (source). C'est très enrichissant et on se rend compte que beaucoup d'optimisations sont rarement appliquées par les sites web.