Retour d’expérience sur les Auto Ads de Google Adsense

Mathieu Chartier Webmarketing 2 commentaires

J'évoquais le 22 février 2018 la mise en place des publicités automatiques (auto ads) de Google Adsense. L'objectif de ce système est d'ajouter uniquement un code de suivi, à l'instar de ce que proposent Google Analytics et Tag Manager, sans avoir à positionner des publicités partout dans le site, dans les bons formats, etc.

L'avantage des Auto-Ads est donc net, il suffit de copier-coller le code fourni par Google Adsense, et ce dernier cherche partout dans votre code source les endroits pertinents pour positionner des publicités attrayantes pour les utilisateurs, et dans les bons formats. Par conséquent, tout le monde peut s'y retrouver, à la fois l'annonceur qui voit ses publicités exposées plus fréquemment et souvent dans des zones plus visibles, mais aussi l'éditeur qui monétise plus facilement son site.

Placement parfois aléatoire des publicités automatiques de Google Adsense

Mon expérience est cependant mitigée après un mois d'utilisation. Comme je ne suis pas du genre à mentir sur les chiffres, vous allez voir à quel point je m'enrichis avec les publicités sur ce blog, ni même à quel point je ne peux qu'être déçu des emplacements automatiques utilisés par le système. C'est peu dire que la publicité est gênante à outrance...

Historiquement, j'ai mis en place un carré de 250x250 pixels en haut de ma colonne de droite. Cette publicité ne suit pas le mode "sticky" de la colonne (effet "collant" qui fait suivre le dernier bloc de ma colonne au fur et à mesure du défilement). Vous comprenez aisément que ma publicité est peu visible, et pas longtemps, car je ne veux embêter personne avec ça, étant moi-même plutôt réfractaire à la pratique des ads abusifs. Sachez également que cette publicité est supprimée dans la version responsive (pour mobile) du blog (c'est d'ailleurs la seule chose qui est retirée), donc je ne peux monétiser que sur ordinateur ou tablette, soit avec 65% de mes utilisateurs (seulement 35% de visites sur mobile, bien loin de 50% tant vantés ci et là...).

La capture (très allongée) ci-dessous est un exemple complet de la page d'accueil sur mobile. Les auto Ads ont ajouté automatiquement 6 blocs publicitaires. Dans l'exemple, les publicités restent relativement bien placées, mais je peux vous affirmer que ce n'est pas toujours le cas (voir photo de couverture de cet article). En effet, il est fréquent de voir une publicité se caler au milieu du pied de page, dans un bout de code (j'en ai dans certains articles), au-dessus de mon champ de recherche en haut de page, en plein milieu d'un commentaire, etc. En somme, les emplacements sont loin d'être toujours pertinents, même si les formats sont quand même assez souvent bien choisis, il faut le reconnaître...

Les emplacements des auto ads de Google Adsense pas toujours pertinents et trop nombreux

Ce blog a la chance de rencontrer un public oscillant de 9000 à 11000 visiteurs uniques par mois selon les périodes, j'ai donc pour habitude de dire qu'il obtient 10000 visiteurs par mois. Sur le plan économique, la petite publicité historique placée en haut de la colonne rapporte en moyenne entre 6 € et 10 € par mois. Face à tant de richesse, le succès m'est monté à la tête. :-)

Avec le système bancal, trop intrusif et bien plus présent des auto ads, j'ai gagné 10 € de plus dans ce premier mois de test. En somme, j'ai doublé mes revenus, mais en multipliant le nombre d'affichage de publicité par 5 à 10, sur ordinateur, tablette ET mobile. Alors la question de l'usage des auto ads se pose : soit vous ne voyez que l'argent et dans ce cas, c'est plutôt une réussite ; soit vous réfléchissez en termes d'UX (expérience utilisateur) et là, c'est plutôt un (gros) flop.

L'administration de Google Adsense ne permet de gérer que les formats à afficher, et non les emplacements, il faut donc faire confiance au système, malgré tous les aléas que l'on peut rencontrer.

Je ne suis pas juge donc je laisse à tout un chacun de se faire sa propre opinion sur les publicités automatiques de Google Adsense. Pour ma part, je vais les laisser en place encore quelques temps pour voir si le comportement s'affine et se précise (meilleurs emplacements et choix de thématiques notamment, et surtout moins de publicité). Selon l'évolution, je supprimerais ou non le code des auto ads. Advienne que pourra...