Les domaines de propriétés arrivent dans la Google Search Console

Mathieu Chartier SEO 4 commentaires

Google a annoncé aux webmasters la fin des ensembles de propriétés présents dans l'ancienne Search Console pour la fin du mois de mars 2019. Cela s'explique car Google a dans les cartons les propriétés de domaine (domain properties) depuis quelques semaines déjà. C'est désormais officiel, la fonctionnalité va être mise en oeuvre dans la Search Console et permettre de classer les sous-domaines et sous-versions d'un domaine au sein d'une même famille.

Pour ceux qui n'auraient pas vu passer la fin des ensembles de propriétés, voici le genre de messages que l'on peut recevoir :

Fin des ensembles de propriétés dans la Google Search Console en mars 2019

Les domain properties vont permettre de classer les sites web par famille de sous-domaines ou par différenciation de protocole (http et https), en toute simplicité, comme le montre la capture suivante proposée par Google. Nous verrons ensuite comment mettre en place ce système en toute simplicité...

Les propriétés de domaine (domain properties) arrivent en France dans la Google Search Console

Google propose une documentation complète sur la mise en place des propriétés de domaine dans la nouvelle Google Search Console. Rien de bien compliqué, et dans certains, vous n'aurez peut-être même rien à faire de particulier. Les propriétés de domaine sont affichées sous le nom de domaine principal, sous toutes ses formes (sous-domaines et divers protocoles utilisés). Les domain properties offrent une vue complète sur un domaine et l'ensemble des sites qui le concerne.

Si vous avez déjà ajouté des noms de domaine et et variations de ces mêmes domaines, la Google Search Console peut faire une vérification par DNS et déjà classer vos sites en sous-ensembles. C'est ce qui m'est arrivé pour ce propre blog notamment, comme le montre la capture ci-dessous. Dans ce cas, vous n'avez donc rien de spécial à faire, on ne va pas s'en plaindre... :-)

Propriétés de site web déjà créées par la Google search console grâce aux DNS

Si vous ne faites pas partie des chanceux, il va donc falloir créer les propriétés de site web manuellement, en cliquant sur le bouton "ajouter la propriété" situé en bas du menu déroulant des propriétés (situé en haut à gauche de la Search Console). Vous pouvez choisir entre les propriétés de préfixe d'URL et les propriétés de domaine, chacune ayant ses avantages et inconvénients (lisez la documentation en français pour plus de détails, le lien est un peu plus haut dans l'article).

Création d'une propriété ou d'un domaine dans la nouvelle Google Search Console

Google prévoit d'offrir des rapports complets autour d'un domaine pour faciliter la vie des webmasters, alors qu'il s'agissait d'une demande insistante depuis des semaines. Dans les faits, les anciens ensembles de propriétés ont donc été remplacés par les propriétés de domaine, avec des fonctionnalités plus étendues. C'est donc plutôt une bonne nouvelle. :-)

Comment mettre en place des propriétés de domaine avec o2switch ?

Tout d'abord, il faut bien entendu ajouter une nouvelle propriété en choisissant le type de propriété "domaine" (à gauche). Tapez votre nom de domaine sans les "www" et Google va vous fournir un petit code d'enregistrement TXT (configuration des DNS du domaine).

création d'une propriété de domaine avec un enregistrement TXT de la Google Search Console

Comme je suis hébergé chez o2switch, je vous montre comment faire valider une propriété de domaine par DNS via cette hébergeur. Tout d'abord, il faut se connecter à son interface d'administration de l'hébergeur (cpanel), puis cliquez sur le bouton "Zone Editor" donc l'icône contient le sigle DNS (en haut dans la section "domaines"). Vous obtenez la liste des noms de domaine rattachés à votre hébergeur (un ou plusieurs sites donc), il suffit de cliquer sur le lien texte "gérer" pour le site désiré.

Voici ensuite comment procéder :

  1. Filtrer par nom pour trouver votre nom de domaine sans les "www". Dans mon exemple, je cherche donc internet-formation.fr. Filtrer par TXT pour ne conserver que les enregistrements TXT.
  2. S'il existe déjà un enregistrement TXT, cliquez le lien "modifier". Sinon, créer un nouvel enregistrement TXT (nous allons voir ce cas car c'est le plus complet).
  3. Entrez votre nom de domaine sans les "www" dans l'espace "nom" (suivi d'un point), laissez les autres cases et remplissez uniquement la case "Enregistrement" en recopiant le code TXT fourni par la Google Search Console. La capture suivante vous montre un exemple (selon votre hébergeur, il peut arriver qu'il faille laisser vide le champ "nom", ou mettre un "@" à l'intérieur uniquement).
  4. Laissez la modification des DNS se propager et vérifiez que tout est bon pour l'enregistrement TXT avec un site comme https://www.whatsmydns.net. Normalement, si tout est au vert lorsque vous effectuez un test de propagation, alors la Google Search Console devrait pouvoir valider vos propriétés de domaine. C'est seulement à partir de cette étape que cela fonctionnera !

Mise en place d'un enregistrement TXT avec o2switch

Voilà, j'espère que cet exemple vous aidera à reproduire la même procédure pour votre propre hébergement.